Quel avenir pour l’imprimante 3D ?

L’imprimante 3D et ses capacités d’impression laissent penser que les applications sont tellement nombreuses et importantes qu’il serait très judicieux de maîtriser cette technologie. Si aujourd’hui les possibilités sont assez réduites, il faudra se préparer lorsque cette innovation sera disponible pour tous.

L’implication américaine

imprimante 3D

Le premier élément qui permet d’affirmer que cette technologie représente la matière du futur réside dans le développement rapide de centres de recherche sur les possibilités offertes par cette technologie.

Le président américain Barack Obama veut être le pays qui sera en capacité de créer à l’infini un grand nombre de produits et développer largement l’économie de demain avant que les opportunités correspondantes ne profitent à la Chine, toujours apte à réagir. Même la Nasa s’implique activement et a ouvert un centre de recherche, ce qui laisse penser que l’imprimante 3D va largement faire parler d’elle à l’avenir.

Un rééquilibrage des richesses

imprimante 3D

Ce type de technologie permettrait d’offrir aux pays sous-développés les moyens de créer en grand nombre les produits dont ils ont besoin. L’imprimante 3D se prépare donc à un mode de fonctionnement très communautaire ou les fichiers 3D seraient largement exploités au niveau individuel mais également mondial.

Il s’agit d’un réel progrès dans la vision du monde et cette application pourrait permettre de rétablir un certain équilibre entre les pays, ce qui est un but particulièrement altruiste à développer. Avec la mise en place d’une imprimante 3D pour un groupe de personnes, il sera possible d’en profiter selon les besoins.

La multiplication d’œuvres personnelles

Certains pensent que l’imprimante 3D pour le grand public n’offrira pas de possibilités énormes mais que chaque particulier pourra créer des objets selon sa propre imagination. Un grand nombre de particuliers estiment que cette invention ne représente qu’un gadget particulièrement cher qui permettra uniquement de se croire capable de créer mais qui finalement ne servira qu’une autosatisfaction.

Cette vision limite les applications imaginées par les fabricants de l’imprimante 3D mais pour l’instant il faut avouer qu’il s’agit de son seul but car la volonté de réparer des objets ne signifie pas que ces nouveaux produits fonctionnent dans la réalité. Pour en savoir plus sur les avantages et les limites de l’imprimante 3D, cliquez ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !