L’impression 3D gagne les marchés publics via la Poste et Leroy Merlin

L’impression 3D gagne les marchés publics via la Poste et Leroy Merlin

Jusqu’à présent réservée aux professionnels notamment du design, les imprimantes 3D se démocratisent et sont peu à peu proposées aux particuliers par le biais de concepts très intéressants. Révolutionnant complètement les habitudes de la consommation de masse, cette technologie va permettre à chacun de n’imprimer que le nécessaire.

Des ateliers 3D dans 120 magasins

L’impression 3D

Leroy Merlin se lance dans l’aventure en proposant à chaque particulier de venir découvrir cette technologie dans leurs magasins grâce à des ateliers qui permettent de montrer le processus de fabrication. Le premier projet de ce type a montré la stupéfaction et l’intérêt des particuliers. Leroy Merlin lance également des imprimantes 3D en vente dans ses enseignes. Un espace à Angers permet même de réaliser sur place ses fichiers 3D et de procéder à l’impression par soi-même grâce à l’aide d’un spécialiste du domaine.

Comme à la Poste, il sera possible de faire une commande d’un objet particulier et de se laisser guider par la personne experte dans le domaine pour réaliser un fichier 3D permettant une impression. Chez la Poste, ce procédé est également testé et les premiers résultats montrent que cette technologie apporte un grand nombre de demandes de la part des particuliers, ce qui prouve que le marché est porteur.

Un marché en plein développement

L’impression 3D

De nombreuses entreprises ont montré leur intérêt pour l’impression 3D dont le géant des produits alimentaires italiens Barilla, le chocolatier Hershey’s ou encore la grande marque de jouets Hasbro. Les pays américains comme de nombreux pays mondiaux voient dans ce phénomène la possibilité de réaliser plusieurs milliards de gains.

Chacun met en place des moyens pour développer le plus rapidement possible ce type de technologie afin de la proposer à tous les particuliers. L’impression 3D est même estimée comme une invention qui va révolutionner les habitudes.

Pour les fabricants, les imprimantes 3D vont permettre de stopper l’industrialisation de masse pour ne répondre qu’aux seules envies des consommateurs. Les produits fabriqués ne trouvant pas preneurs seront alors de l’histoire ancienne puisque les entreprises pourront créer uniquement à la demande.

Ceci rendrait le domaine de la fabrication d’objets beaucoup plus efficace en réhabilitant la fonction première des individus qui consiste à fabriquer au lieu d’imposer des modèles rigides. Les implications sur le commerce futur sont indéniables et il semblerait que cette invention corresponde exactement aux besoins des particuliers.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !