News

ExOne s’apprête à lancer la plus grande imprimante 3D à jet de liant au monde pour les métaux réactifs

Rédigé par Dvd3d

Ayant récemment obtenu un brevet pour une conception de chambre de construction inerte, ExOne, un fabricant d’imprimantes 3D à jet de liant, a annoncé une nouvelle version de son imprimante 3D X1 160Pro.

Avec un volume d’impression de 800 x 500 x 400 mm (160 litres), la X1 160Pro est la plus grande imprimante métal et céramique de l’entreprise à ce jour. Le modèle d’origine n’a commencé à être expédié depuis le siège européen et le site de production d’ExOne qu’à la fin de 2020, mais le fabricant a déjà les yeux fixés sur une mise à niveau.

Prévu pour être lancé dans la seconde moitié de 2022, le prochain modèle comportera une nouvelle chambre de fabrication de gaz inerte, permettant aux clients de traiter des métaux réactifs tels que l’aluminium, le titane et le cuivre dans une atmosphère contrôlée. Selon la société, le nouveau modèle sera la plus grande imprimante 3D à jet de liant au monde avec une chambre inerte.

Bien que le brevet n’ait été délivré qu’en décembre 2020, il convient de noter qu’ExOne propose des chambres contrôlées avec certains de ses systèmes depuis plusieurs années maintenant. ExOne a déclaré qu’elle continuerait à développer et à prendre en charge le modèle 160Pro original, ce qui est suffisant pour les clients ne cherchant pas à traiter des métaux réactifs.

«Notre feuille de route technologique nous conduit à cette machine depuis plus de deux décennies», a déclaré John Hartner, PDG d’ExOne. «Dans le même temps, le X1 160Pro a également été conçu pour répondre à la demande croissante des clients de l’automobile, de la défense et de l’aérospatiale. Nous sommes incroyablement fiers de ce que ce modèle signifie pour l’avenir de l’impression 3D métal et de la production durable de grandes pièces métalliques sans limites de conception. »

La nouvelle imprimante 3D X1 160Pro.  Photo via ExOne.
La nouvelle imprimante 3D X1 160Pro. Photo via ExOne.

Impression 3D par jet de liant avec ExOne

ExOne est indéniablement l’un des acteurs clés dans le domaine du jet de reliure. La société propose déjà un certain nombre d’imprimantes 3D en métal, en céramique et en sable pour une variété d’applications dans l’aérospatiale, l’automobile et l’outillage.

La X1 160Pro d’origine est la 10e imprimante 3D développée par le fabricant et affiche une vitesse d’impression de plus de 10 000 cm³ / h. La machine est livrée avec la triple technologie de compactage avancée (ACT) d’ExOne, qui améliorerait la densité et la répétabilité des pièces.

Le X1 25Pro à plus petite échelle dispose d’un volume de construction de 400 x 250 x 250 mm et offre un taux de construction allant jusqu’à 3600 cm³ / h. Le système abrite également une technologie brevetée de distribution par ultrasons pour optimiser le flux de poudre.

Pièces en Inconel 718 imprimées en 3D.  Photo via ExOne.
Pièces en Inconel 718 imprimées en 3D. Photo via ExOne.

Pourquoi pourriez-vous avoir besoin d’une chambre à gaz inerte?

Une chambre à gaz inerte est absolument cruciale pour ceux qui cherchent à imprimer en 3D avec des métaux réactifs, que ce soit par projection de liant ou par un processus d’impression 3D laser. Cette fonction garantit que la poudre libre dans le lit de poudre ne s’oxyde pas, tout en aidant à contrôler l’humidité et en améliorant la capacité d’étalement du matériau. Ceci, à son tour, élimine les impuretés dans la matière première et se traduit par des pièces imprimées en 3D de meilleure qualité.

Le nouveau X1 160Pro à atmosphère contrôlée sera compatible avec l’argon et l’azote, deux gaz chimiquement inactifs couramment utilisés dans les systèmes d’impression 3D industriels. Contrairement au modèle original, le prochain X1 160Pro sera également intégrable avec des systèmes auxiliaires supplémentaires tels qu’un four de durcissement, un système de conditionnement de poudre, une station de dépoudrage et un dispositif de transport étanche à l’air pour déplacer le boîtier de construction entre les différentes stations.

Une fois lancé, les utilisateurs du nouveau système pourront imprimer en 3D avec plus de 20 matériaux de projection de liant qualifiés, y compris l’inconel, l’acier inoxydable, le chrome cobalt et autres.

La semaine dernière, ExOne a révélé que son chiffre d’affaires annuel avait augmenté de 11% en 2020. Avec une demande croissante de technologies de projection de liant métallique à haut débit, la société a généré 17,4 millions de dollars de revenus au quatrième trimestre seulement. Parallèlement à cette nouvelle, ExOne a également annoncé avoir développé un processus plus rapide de projection de liant sur des pièces en aluminium en collaboration avec le constructeur automobile Ford.

Plus tôt cette année, la société a également autorisé une nouvelle technique d’impression 3D d’Oak Ridge National Laboratory (ORNL), lui permettant de produire des pièces métalliques-céramiques légères. Plus précisément, le processus en instance de brevet peut être utilisé pour créer des composants en carbure de bore infiltrés d’aluminium sur des machines ExOne. L’accord verra ExOne exploiter la technologie commercialement en fabriquant des pièces de recherche scientifique pour les clients.

Abonnez-vous au Bulletin de l’industrie de l’impression 3D pour les dernières nouvelles de la fabrication additive. Vous pouvez également rester connecté en nous suivant sur Twitter et nous aimer sur Facebook.

Vous cherchez une carrière dans la fabrication additive? Visite Travaux d’impression 3D pour une sélection de rôles dans l’industrie.

L’image en vedette montre la nouvelle imprimante 3D X1 160Pro. Photo via ExOne.



Concernant l'auteur

Dvd3d